Restauration rapide et livraison de plateaux et paniers repas sur Rennes

02 99 79 48 73

Vous devez être connecté à votre espace client pour commander :

Connexion

Ouestfrance-entreprise.fr - 15 mars 2016

Restauration. Ti Miam a son food truck place de la République à Rennes

Une cuisine faite maison et de saison avec des produits naturels et frais. C'est ce que propose Ti Miam dans son camion de restauration rapide place de la République à Rennes.

Cuisine faite maison

Dans son restaurant, rue Vasselot, Ti Miam propose un service de « restauration rapide différente, sociale et solidaire ». Une cuisine faite maison avec des produits naturels, frais et de saison.

Dans son food truck, installé place de la République, le principe est le même.« On propose des soupes, des quiches, des salades, des sandwiches originaux et des desserts, annonce Gérard Breillot, directeur de l'Esat (Établissement et service d'aide par le travail) Le Pommeret à qui revient cette initiative. L'idée c'est de montrer qu'il y a des choses bonnes y compris à emporter. »

 

Des prix accessibles

Comme au resto, la plupart des produits sont locaux et 25 % environ sont biologiques. « On ne peut pas faire du 100% bio car les tarifs ne seraient pas les mêmes... » Or, le but est bien de satisfaire le client en terme de qualité tout en affichant des prix accessibles pour tous avec une formule à partir de 7 €.

Pourquoi ce food truck à quelques centaines de mètres du resto ? « On se rend compte qu'au resto, les gens déjeunent sur place même s'ils ont la possibilité d'emporter. Ici, place de la République, nous visons une clientèle de passage », explique Gérard Breillot.

Le créneau, c'est la femme active, soucieuse d'une alimentation équilibrée et fraîche.

 

Déjà quatre restaurants

Au-delà du bien manger, l'ouverture de ce food truck a aussi pour ambition « de contribuer à l'inclusion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap et à la valorisation de leurs compétences », assure le directeur de l'Esat, basé à Bréal-sous-Montfort.

L'établissement gère désormais quatre restaurants : le restaurant de l'Inra au Rheu, le restaurant d'entreprise à Bréal, Ti Miam rue Vasselot et donc le food truck.

L'association intervient aussi dans d'autres domaines et dans d'autres métiers. Elle a notamment en charge la gestion des espaces verts aux Jardins de Brocéliande, à Bréal.

L'Esat compte 140 salariés, dont une centaine qui sont en situation de handicap. « Qui prouvent qu'on peut bien faire des choses différentes avec des gens différents », assure Gérard Breillot.

Le food truck est installé place de la République du mardi au samedi de 11 h 30 à 14 h 30

7 Jours N°4790 - 11-12 décembre 2015

Elle Régions - 7 mars 2014

Journal hebdomadaire : Ya! N°451 - 31 Janvier 2014

Les Rennais - 28 janvier 2014

Ti Miam cuisine solidaire

Le restaurant Ti Miam est un tremplin pour l'emploi de personnel handicapé qualifié dans la restauration. (F. Hamon)

AU CŒUR DU RENNES COMMERÇANT, LE RESTAURANT TI MIAM FORME SES SALARIÉS EN SITUATION DE HANDICAP AUX MÉTIERS DE LA RESTAURATION RAPIDE.

Ouverte il y a deux mois seulement, la petite échoppe de la rue Vasselot a déjà ses habitués. Sandwichs, salades, soupes, plats chauds... Tout est fait maison. Les produits sont frais et de saison, de préférence locaux (50 %) et bio (25 %). Une douzaine de tables garnit les deux étages. Ni la carte ni la déco ne distinguent l’adresse de ses voisines. Premier pari déjà gagné.

Un secteur porteur

Sur place ou à emporter, Ti Miam est spécialisé dans la restauration rapide. En salle et aux fourneaux s’activent quatre salariés, dont trois employés reconnus travailleurs handicapé. Une première à Rennes.

Pas tout à fait comme les autres, le restaurant est lié à l'association pour la promotion des personnes en situation de handicap (APH Le Pommeret). La structure gère deux autres tables en Ille-et-Vilaine ainsi que le site paysager des Jardins de Brocéliande, à Bréal-sous-Montfort.

Autant qu’un restaurant, Ti Miam est un tremplin pour l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. « C’est une plateforme d’apprentissage et d’activité, résume Gérard Breillot, le directeur de l’association. Ti Miam forme des jeunes aux métiers de la cuisine, de l’accueil et du service en restauration rapide ». Car le secteur a ses vertus : il recrute. Et souvent à temps partiel. Un rythme qui convient bien aux travailleurs handicapés, davantage sujets à la fatigue.

Trois ans de formation

Chez Ti Miam, les clients se servent comme au self, avant de passer en caisse. Ils débarrassent eux-mêmes leur plateau, en triant leurs déchets. Pour Anthony, sans emploi depuis plusieurs mois, c’est « un bouffée d’oxygène ». Mais il n’y restera pas. « Nos salariés tournent sur nos trois restaurants pendant trois ans avant de chercher un emploi en milieu ordinaire. Sans diplôme mais avec des compétences et une solide expérience pour tenir la cadence », explique Gérard Breillot.

On en oublierait presque l’essentiel : on y mange bien et pas cher. Un bon plan économique et solidaire à l’heure du déjeuner.

Olivier Brovelli

Eco-bretons.info - 14 janvier 2014 

Ti Miam, ou une restauration rapide différente et solidaire

 

Depuis fin novembre a ouvert à Rennes une enseigne de restauration atypique. Baptisée « Ti Miam », elle emploie des personnes en situation de handicap, et propose au public des plats fabriqués sur place, à partir de produits frais, locaux de saison, et en partie bio. Le tout avec la volonté de proposer des prix accessibles. Explications avec Gerard Breillot, directeur de l'Association pour la Promotion des Handicapés (APH) Le Pommeret, qui gère le lieu. 

Après les Jardins de Brocéliande (lieu d'éducation à l'environnement et à la biodiversité) un restaurant d'application, un restaurant d'entreprise, et une activité « entretien des espaces verts », l'APH du Pommeret a lancé fin novembre à Rennes une nouvelle activité, dans le domaine de la restauration rapide. Baptisé « Ti Miam », le lieu se trouve rue Vasselot, en plein centre ville.

 

« Nous nous sommes aperçus que le secteur de la restauration rapide est un domaine de la restauration qui pouvait convenir aux personnes handicapées, de par les contrats à temps partiels et la flexibilité des horaires, qui permet à certains d'être moins fatigués », explique Gérard Breillot, le directeur de l'APH et gérant de Ti Miam.

Ce sont ainsi trois travailleurs handicapés qui y oeuvrent, sous la houlette d'un encadrant et d'un responsable. « L'objectif est de créer une véritable plateforme d'apprentissage et d'activité professionnelle pour les personnes en situation de handicap », souligne le gérant.

 

Des produits avant tout locaux et de saison

Concernant la nourriture, le restaurant propose une restauration rapide à base de produits frais, naturels, et issus de circuits courts, issus du commerce équitable, le tout fait maison. « Nous utilisons 20 à 25% de produits bio », souligne Gérard Breillot. Thé breton aux algues, sarrasin, courges...sont autant de denrées travaillées et proposées au public, à des prix se voulant « accessibles ». Ti Miam veille également à utiliser des produits d'entretien respectueux de l'environnement, utiliser des matériaux recyclés et/ou durable pour le mobilier et les fournitures, et à faire participer les clients au tri sélectif. Seule ombre au tableau : le prix très élevé d'un local à Rennes. « De fait, Ti Miam n'est pas accessible aux personnes en fauteuils. On a été obligés de faire un choix », regrette le gérant.

Une autre particularité du lieu, hormis son concept original, est son statut juridique. Ti Miam est en fait une société à responsabilité limitée, donc l'associé unique est l'APH, structure associative. « La gestion du restaurant est bénévole », commente Gérard Breillot. « Pour nous, c'est une autre façon de faire de l'économie. Et un véritable pari ! », conclut-il.

Par Marie-Emmanuelle.

* Esat : établissement et service d'aide par le travail. Pratique Ti Miam, 1, rue Vasselot à Rennes, est ouvert du lundi au samedi, de 11 h à 15 h .Tél. 02.99.79.48.73 ou www.timiam.fr

Le Télégramme - 7 janvier 2014

Ti Miam une autre restauration rapide

Depuis fin novembre, on peut désormais déjeuner, du lundi au samedi, chez Ti Miam, en plein cœur de Rennes, une restauration sur place rapide et à emporter, ni tout à fait différente, ni tout à fait comme les autres...

A priori, rien ne différencie Ti Miam des autres restaurants du centre-ville de Rennes. Au rez-de- chaussée, des meubles en bois blanc et des accessoires couleur « vert pomme » ; sur la droite, le comptoir des soupes et des plats chauds, préparés sur place à partir de produits locaux ; à gauche, le rayonnage des desserts, des boissons, des salades et des sandwichs originaux ; au fond, face à l'escalier, la caisse et juste après, la cuisine.

A l'étage, une vingtaine de chaises et de tables, agencées là encore avec goût dans une grande pièce très lumineuse. Pourtant, si l'on prend la peine de lire les différents panneaux accrochés aux murs, on comprend alors pourquoi Ti Miam n'est pas un restaurant tout à fait comme les autres.

Plate-forme d'activité

« Ti Miam est en effet lié à l'Association pour la promotion des personnes en situation de handicap, qui gère, par ailleurs, deux autres restaurants en Ille-et-Vilaine, une activité d'entretien et de création d'espaces verts ainsi que le site touristique Les Jardins de Brocéliande, à Bréal-sous-Montfort », explique Gérard Breillot, directeur de l'APH Le Pommeret et gérant bénévole de Ti Miam.« Ti Miam est une plateforme d'apprentissage et d'activité professionnelle pour des personnes en situation de handicap ».

Formés pour le monde du travail « ordinaire »

« En plus de former des serveurs et des agents polyvalents de restauration dans notre restaurant d'entreprise, au Rheu et dans notre restaurant de cuisine traditionnelle à Bréal-sous-Montfort, nous pouvons donc désormais former du personnel de restauration rapide. Ce secteur embauche, à temps plein et aussi souvent à temps partiel, un rythme qui sied à des personnes qui ont plus de fatigabilité que d'autres », poursuit Gérard Breillot.« Ti Miam emploie quatre salariés. Mais sur l'ensemble de notre activité restauration, tourisme, espaces verts, ce sont, chaque année, vingt nouvelles personnes en situation de handicap qui sont formées et acquièrent une expérience professionnelle. 40 % d'entre elles vont trouver du travail en milieu ordinaire. Les autres 60 % vont être orientés vers des Esat (*) classiques. Il faut savoir qu'aujourd'hui, rien qu'à Rennes, 200 jeunes de plus de 18 ans attendent une place dans un de ces établissements ! ».

Naturel, frais, solidaire

Mais, Ti Miam est aussi et surtout un très bon restaurant, idéalement situé dans un quartier commerçant, qui fait la part belle aux produits locaux principalement et/ou issus de l'agriculture raisonnée ou biologique. Chaque mois, une nouvelle carte propose au choix et selon les saisons quatre sandwichs originaux, quatre salades originales, deux soupes ou gaspacho, quatre plats chauds, des desserts, des boissons, à consommer sur place ou à emporter, le tout à des prix compétitifs. 

Par Sylvie Vennéguès.

Ouest-France - 27 Novembre 2013

Handicap : un restaurant pour favoriser l'insertion

Ti Miam, installé rue Vasselot, a ouvert ses portes mardi. Sa formule ? De la restauration rapide à consommer sur place ou à emporter, préparée par une équipe de travailleurs handicapés.

L'initiative

11 h 45, dans l'arrière-salle du Ti Miam, nouveau restaurant qui a ouvert mardi. Dominique, 20 ans, et Mickaël, 44 ans, vêtus d'une veste blanche de service et d'une toque de cuisinier sur la tête, s'activent à couper les légumes frais qui garniront les plats. Les deux cuistots sont des travailleurs handicapés, ce qui ne les empêchent pas de manier leurs ustensiles avec professionnalisme. Tout est fait sur place : salades, tartes salées ou sucrées et sandwiches originaux à base de produits naturels locaux.

En salle, Antony, 44 ans, rajuste son tablier marron « Ti Miam ». Aujourd'hui, il emballe les premières commandes à emporter et garde un oeil sur le stock des vitrines. La porte de l'enseigne s'ouvre. Une cliente l'interroge « Je me sers moi-même, n'est-ce pas ? » Elle dépose un potage carotte-lait de coco et un gâteau à la courge sur son plateau et monte à l'étage. Là-haut se trouve une salle lumineuse, avec vue sur une maison à colombages. Une vingtaine de places disponibles.

Travail adapté à chacun

« Nous avons servi 60 couverts, mardi, pour notre premier jour. C'est encourageant ! » dit, tout sourire, Didier Simon, moniteur d'atelier à l'Association pour la promotion des handicapés (APH) le Pommeret.

L'encadrant s'enthousiasme : « Ici, Antony, Dominique et Mickaël travaillent en toute autonomie. À tour de rôle, ils gèrent tout, de la préparation des produits à la vente. C'est une équipe polyvalente. Tifenn Le Guyader, la responsable encadrante, s'assure que le travail soit adapté aux aptitudes de chacun. Elle les amène à élargir leurs champs de compétences. »

La structure favorise l'épanouissement, ainsi que l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées. Gérard Breillot, directeur du restaurant, explique que « l'APH le Pommeret met en place des parcours promotionnels de trois ans, pendant lesquels nous amenons les employés à intégrer un milieu ordinaire. Au bout de ces trois ans, 40 % des travailleurs handicapés décrochent des emplois dans un milieu ordinaire. Les autres s'orientent vers des emplois en milieu adapté. »

Ti Miam vient compléter les autres activités de l'association : un restaurant d'application à Bréal-sous-Montfort, un restaurant d'entreprises au Rheu et la gestion des espaces verts aux Jardins de Brocéliande. Gérard Breillot explique son choix : « La restauration rapide représente un secteur d'emplois prospère. On a mis les moyens pour implanter la plateforme d'apprentissage dans le centre historique de Rennes. » Autant d'initiatives qui contribuent à l'inclusion des personnes en situation de handicap dans la cité, par l'accès à l'emploi. 

Par Séverine GUÉGUEN 

Ce site utilise Google. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience.